Manger des produits bio c’est bon pour ta santé !

Les produits bio sont partout. Tout le monde les connais et je ne t’apprend rien en te disant que c’est bon pour la santé de manger des produits bio.

Ils sont réputés sans pesticides, sans conservateurs, sans additifs. Ils sont difformes, plein de terre et respire la nature.

Si tu t’intéresse au monde du bien-être ou du bien manger, tu en es convaincu, le bio c’est bien.

Et regarde bien autour de toi.  Le bio est désormais partout. Du petit marché de hippie on est passé aux rayons des grandes surfaces. Les pommes taché et difformes sont devenu lisse et brillantes. La carotte inépluchable coûte quatre fois plus cher. Il ne t’es pas venu a l’idée que quelques malins avaient mis le doigt sur un business bien juteux ?

Le bio c’est juste du marketing.

Le marché des produits bio est en pleine explosion. Selon Biocoop le bio serait en croissance de 50% depuis 2007. Le marché des produits alimentaires pèse 3.9 milliards d’euros. C’est une sacré par de gâteau.

Le bio c’est juste un business comme un autre.

Alors je t’entend déjà « Damien t’as craqué, au moins avec le bio il y as pas de pesticide, c’est bon pour la planète ».

A quoi je répondrais, non. Avec dans le bio il y as des pesticides … Bio.

Oui je sais ça refroidi mais tu sais les produits bio sont un très très gros marché. Et qui dit gros marché dit lobbies qui tentent de faire un peu plus de sous.

Ni voit pas là de tendances conspirationniste. C’est une réalité, Le bio interdits les sources chimique donc les pesticides naturel sont autorisé. Et c’est ainsi que naquirent les pesticides bio.

Et naturel ou pas les pesticides c’est pas bon pour ton corps. Pour produire à grande échelle, les industriels, bio ou pas on besoin de donner un coup de pousse à dame nature. Et ça passe par tout un tas de produits relativement peu recommandable pour nous autre petits hommes fragiles.

Certes, certains sont interdis en bio, mais si d’autres n’étaient pas tolérés les pauvres agriculteurs bio ce contenteraient de regarder mourir leur cultures ravagés par les insectes sans rien pouvoir faire.

Et il n’y as pas que ça.

Le fameux goût incomparable du produit bio.

On sent la nature dans cette carotte.

Des test en aveugle ont démontrés que gustativement le bio n’était pas meilleur juste semblable au conventionnel. Tu as la un bel exemple de l’effet placebo. A grand coup de marketing bien travaillé ils ont réussi a te faire croire que la carotte toute fripée : Si c’est bio c’est meilleur.

Au final tu paye bien trop cher pour un produit soit disant plus simple. Il s’agit d’une niche, le bio est plus rare donc plus cher et s’adresse à une élite. La mécanique est bien huiler Et les produits bio même moins appétissant et plus cher ce vendent comme des petits pain.

Les produits qui ne sont pas bio sont pourri.

Et oui le vrai problème c’est pas de savoir s’il faut manger bio. Le vrai problème c’est de comprendre : Pourquoi on a inventé le bio ?

Parce que les produits conventionnels sont pourri. Parce que le consommateur demandait plus de naturel. Ok en voila on vous en donne.

Les tomates qui poussent toute l’année, les pommes en mars, les fraises en novembre. Ça me pose carrément un problème. Je n’ai pas de grandes connaissances en jardinage mais je me doute que pour faire pousser des tomates toute l’année ils doivent bien lui faire boire une potion magique.

Ça ne ta jamais posé de problème de trouver les mêmes produits toute l’année sur l’étalage de ton supermarché ? Et la saisonnalité ça te parle ?

Alors quand tu va aller faire ton marché regarde bien. Les produits changent d’une saison à l’autre.

Et moi si je trouve des tomates en plein mois de décembre il va ce rappeler comment je m’appelle le maraîcher.

Donc forcément comme les « consommateurs » veulent tout tout le temps les industriel on trouvés des moyens de leurs donner tout tout le temps. Au détriments de la qualité.

Les vendeurs de nourritures ne pensent pas à ta santé ils pensent à la santé de leur compte en banque. Le problème vient donc de l’éducation du consommateur.

Toi en l’occurrence, et moi aussi j’avoue.

Si tu veux mieux manger arrête de te focaliser sur les produits bio.

Arrête de te focaliser sur le bio. Pense BRUT

Le moyen le plus simple pour retrouver un bon équilibre alimentaire c’est de commencer par vivre au rythme des saison. Aller au marché de producteurs locaux. Il y en a forcément un pas loin de chez toi. Renseigne toi sur la saisonnalité des produits et va jeter un œil aux étalages.

Élimine les vendeurs de tout. Les grossistes qui ne font que revendre. Privilégie les petits producteurs. Ils sont spécialisés et connaissent mieux leurs produits.

Compare, demande à goûter, pose des questions.

Les petits producteur seront ravi de te conseiller. J’ai créé certaines de mes meilleures recettes au marché. En m’inspirant tout simplement de ce qu’il y avait de disponible sur l’instant présent. Les couleurs et les odeurs influencent énormément.

Et finalement c’est tout à fait l’esprit paleo. Simple, brut. Profiter de ce que nous offre la nature.

Si tu veux pousser le vice il y a même la mouvance des locavores qui ne s’approvisionne qu’exclusivement localement. Genre à 200km a la ronde. Bon c’est un peu trop extrémiste pour moi. Mais ça peut être un challenge amusant et ça pousse à sortir le week-end.  Mieux vaut aller ramasser des noix ou des mures le dimanche après midi plutôt que de rester affalé sur le canapé..

En plus, cueillir des trucs amuse les bambins. Et rien que pour ça, ça vaut le coût.

Bon alors et toi ?

Le bio t’en pense quoi ?

Tu peux m’envoyer ton avis sur damien@paleo-lifestyle.fr

En attendant, prend soin de ta tribu et reste brut.

Damien

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.