Ne soit pas un extrémiste avec ton assiette.

 

Est ce qu’il t’est déjà arrivé de rencontrer des gens qui te prennent un pour un fou quand tu leur parles de ton alimentation paleo ?

 

Quand tu abordes le sujet de l’alimentation tu as vite fait de te faire catégoriser par les collègues ou la famille. C’est normal l’humain aime bien étiqueter les choses. Exemple du véganisme. Demande à tes collègues, ils vont te répondre que c’est une mode, que c’est pour ce donner un genre ou que c’est un truc de hippies qui mangent des graines ou pire que c’est des gens chelous, qui doivent surement faire du yoga.

 

Ben oui après tout le français « normal » mange de la viande c’est comme ça et puis c’est tout. Si tu discute un peu à la machine à café tu te rendra compte que les gens on des idées bien arrêtées sur les sujets qu’il ne connaissent pas ou ne comprennent pas.

 

Et avec le régime paleo, en plus de ne pas maitriser le sujet, la plupart de tes collègues n’en n’aurons même jamais entendus parlé. Ce que l’on ne connait pas fait peur, c’est le cerveau qui commende on y peu rien. Quand tu va leur expliquer que tu mange comme un chasseur cueilleur t’es tranquille il vont te classer dans la catégorie grand malade. Et quand tu va leur parler de supprimer le pain, produit emblématique depuis des décennies.

 

Non mais t’es pas bien, le pain c’est notre symbole, et puis quoi tu va arrêter le pinard après….

 

Aouch dur, il va falloir faire preuve de beaucoup de tact pour leur faire comprendre que tu n’est pas du tout un fou ou un illuminé.

 

Moi j’ai trouvé la parade. Je te la donne tu va voir c’est juste magique. En plus de t’aider à garder la face devant tes amis ou tes collègue ça va grandement t’aider à tenir  ton style de vie sur la durée. Parce que le paléo c’est pas un sprint c’est un marathon.

 

J’applique une règle fondamentale qui régit le monde. Loi de l’univers tout ça tout ça, blabla.

La loi de Pareto adapté au paleo.

 

Ou règle des 80/20. Pareto, Vilfredo de son petit nom était un économiste italien. Il a mis en évidence le fait que 80 % des effets étaient le produit de seulement 20 % des causes. Vilfredo l’a découvert avec l’argent du contribuable. 80% des richesses d’un pays son détenu par 20 % de la population. Et ça c’est valable à l’échelle de ta ville ton pays et à l’échelle planétaire.

 

Oui comme tu dit c’est puissant.

 

Mais ça ne s’arrête pas là. Plus tard des scientifiques on démontrés cette inégalité un peu partout. Et on peu la retrouvé dans la nutrition. 20% de ce que l’on mange est responsable de 80% de nos problèmes de santé. Et moi j’adapte ça à mon style de vie, oui lifestyle pour ceux qui suivent. La vie et inégale et n’est pas strict à 100%.

 

Alors une alimentation paleo à 80% c’est franchement pas mal. Avec seulement 1 à 3 repas « classique » dans la semaine, le métabolisme n’a pas le temps de ce réhabituer à la malbouffe. On limite donc grandement la frustration en ce faisant plaisir tout en prenant soin de sa santé.

 

Voila donc comment un économiste italien t’aide à te faire plaisir, à accepter cette par de cake faite par la femme de Michel pour fêter son départ à la retraire, et t’empêche de culpabiliser ou te de-sociabiliser et devenir un ermite qu mange des graines tout seul dans une grotte.

 

Ça fait quand même plaisir de passer une soirée chez des copains ou des parents sans demander toutes les 3 minutes :

 

Mais heu ta mis quoi dans ta sauce et ton poulet il est bio ? et ceci et cela …

Tu peux souffler un coup.

 

Allez décompresse, l’alimentation il faut pas rendre ça trop compliquer. Il faut juste comprendre les grands principes. Etre capable de s’adapter aux différentes situations. Bon et ne pas dévier dans les extrêmes opposés non plus. 20% paleo même si c’est déjà mieux que zéro, ça fait pas 80% de ton bien être qu’on soit d’accord, ça reste insuffisant.

 

Donc pour résumer. Si tu ne veux pas passer pour un allumé en société. il faut apprendre à t’adapter. Et garde en tête que de légers écarts ne vont pas anéantir ton mode de vie ni tes résultats.

 

En attendant le prochain, prend bien soin de ta tribut, soit brut soit sauvage !

 

PS : Je suis très curieux de connaitre ton approche de Pareto et ton style de pratique. N’hésite pas à m’en parler ou me poser tes questions par mail.

Damien